Dans la leçon précédente, je n'ai parlé que des trente-deux voies ; plus tard j'indiquerai les cin­quante portes.

Les idées exprimées par les nombres et les lettres sont des réalités incontestables. Ces idées s'enchaînent et se concordent comme les nombres eux-mêmes. On procède logiquement de l'un à l'autre. L'homme est fils de la femme, mais la femme sort de l'homme comme le nombre de l'unité. La femme explique la nature, la nature révèle l'autorité, l'autorité crée la religion qui sert de base à la liberté et qui rend l'homme maître de lui-même et de l'univers, etc. Procurez-vous un tarot (mais je crois que vous en avez un) et disposez en deux séries de dix cartes allé­goriques numérotées depuis un jusqu'à vingt et un. Vous verrez toutes les figures qui expliquent les lettres. Quant aux nombres depuis un jusqu'à dix, vous en trouverez l'explication quatre fois répétée avec les symboles de bâton ou sceptre du père, coupe ou délices de la mère, épée ou combat de l'amour, et deniers ou fécondité. Le tarot est dans le livre hiéro­glyphique des trente-deux voies et son explication sommaire se trouve dans le livre attribué au patriarche Abraham, qu'on nomme Sepher-Jézirah.

Le savant Court de Gébelin a le premier deviné l'importance du tarot qui est la grande clé des hiéro­glyphes hiératiques. On en retrouve les symboles et les nombres dans les prophéties d'Ezéchiel et de saint Jean. La Bible est un livre inspiré, mais le tarot est le livre inspirateur. On l'a appelé aussi la roue (rota, d'où tarot et tora). Les anciens rose-croix le connaissaient ; Pasqualis Martinez et Saint-Martin le connaissaient et le marquis de Suchet en parle dans son livre sur les illuminés.

C'est de ce livre que sont venus nos jeux de cartes. Les cartes espagnoles portent encore les principaux signes du tarot primitif et l'on s'en sert pour jouer au jeu de l'hombre ou de l'homme, réminiscence vague de l'usage primitif d'un livre mystérieux contenant les arrêts régulateurs de toutes les divinités humaines.

Les très anciens tarots étaient des médailles dont on a fait depuis des talismans. Les clavicules ou petites clés de Salomon se composaient de trente-six talismans portant soixante-douze empreintes ana­logues aux figures hiéroglyphiques du tarot. Ces figures altérées par les copistes se retrouvent encore dans les anciennes clavicules manuscrites qui existent dans les bibliothèques. Il existe un de ces manuscrits à la Bibliothèque Nationale et un autre à la Bibliothèque de l'Arsenal. Les seuls manuscrits authentiques des clavicules sont ceux qui donnent la série des trente-six talismans avec les soixante-douze noms mystérieux ; les autres, quelque anciens qu'ils soient, appartiennent aux rêveries de la magie noire et ne contiennent que des mystifications.

Voyez, pour l'explication du tarot, mon Dogme et Rituel de la haute magie.

Tout à vous en la sainte science.

ÉLIPHAS LÉVI.

Vous n'avez pas encore réagi à cet article.

Vous pouvez cliquer sur les icônes ci-dessous pour exprimer votre réaction.

J'adore
Ha ha
Wow
Triste
En colère
Partagez sur les réseaux sociaux :

Revue L’Initiation

Numéro spécial 2017

Introduction à Martines de Pasqually par Robert Amadou

L Initiation Traditionnelle 2017 NS

Téléchargez

Numéro spécial 2018

Louis-Claude de Saint-Martin, le théosophe méconnu par Robert Amadou

L Initiation Traditionnelle 2018 NS

Téléchargez

Dernier numéro

En 2013, la Revue L'Initiation, fondée en 1888 par Papus, devient une revue en ligne téléchargeable gratuitement sous forme de fichier pdf et prend le nom de revue L'Initiation Traditionnelle tout en conservant la même ligne éditoriale.

Numéro 1 de 2021

Téléchargez les 235 numéros de la nouvelle série

Téléchargez gratuitement l'intégralité des 235 anciens numéros de la nouvelle série de la Revue L'Initiation (de 1953 à 2012) disponibles au format pdf.

Téléchargez

Téléchargez 244 numéros de l'ancienne série

Téléchargez gratuitement 244 numéros de l'ancienne série de la Revue L'Initiation (de 1888 à 1912) disponibles au format pdf.

Téléchargez