MONSIEUR ET FRÈRE,

La science de la Kabbale rend impossible le doute en matière de religion, parce que seule elle concilie la raison avec la foi en montrant que Je dogme universel diversement formulé, mais au fond toujours et partout le même, est l'expression la plus pure des aspirations de l'esprit humain éclairé par une foi nécessaire. Elle fait comprendre l'utilité des pratiques religieuses qui en fixant l'attention fortifient la volonté, et jette une lumière supérieure également sur tous les cultes. Elle prouve que le plus efficace de tous ces cultes est celui qui par des signes efficaces rapproche en quelque sorte la divinité de l'homme, la lui fait voir, toucher et en quelque sorte se l'incor­porer. C'est assez dire qu'il s'agit de la religion catho­lique.

Cette religion telle qu'elle apparaît au vulgaire est la plus absurde de toutes parce qu'elle est de toutes la mieux révélée ; j'emploie ce mot dans son véritable sens, revelare, revoiler, voiler de nouveau. Vous savez que dans l'Evangile il est dit qu'à la mort du Christ le voile du temple se déchira tout entier et tout le travail dogmatique de l'Eglise à travers les âges a été de tisser et de broder un nouveau voile.

Il est vrai que les chefs du sanctuaire eux-mêmes, pour en avoir voulu être les princes, ont perdu depuis longtemps les clés de la haute initiation. Ce qui n'em­pêche pas la lettre du dogme d'être sacrée et les sacre­ments d'être efficaces. J'ai établi dans mes ouvrages que le culte chrétien-catholique est la haute magie organisée et régularisée par le symbolisme et la hié­rarchie. C'est une combinaison de secours offerts à la faiblesse humaine pour affermir sa volonté dans le bien.

Rien n'a été négligé, ni le temple mystérieux et sombre, ni l'encens qui calme et qui exalte en même temps, ni les chants prolongés et monotones qui bercent le cerveau dans un demi-somnambulisme. Le dogme, dont les formules obscures semblent le désespoir de la raison, sert de barrière aux pétulances d'une critique inexpérimentée et indiscrète. Ils paraissent insondables pour mieux représenter l'infini. L'office même, célébré dans une langue que la masse du peuple n'entend pas, élargit ainsi la pensée de celui qui prie et lui laisse trouver dans la prière tout ce qui est en rapport avec les besoins de son esprit et de son cœur. Voilà pourquoi la religion catholique ressemble à ce sphinx de la fable qui se succède de siècle en siècle et renaît toujours de sa cendre, et ce grand mystère de la foi est tout simplement un mys­tère de la nature.

On semblerait émettre un paradoxe énorme si l'on disait que la religion catholique est la seule qui puisse être justement appelée naturelle, et pourtant cela est vrai, puisque seule elle satisfait pleinement à ce besoin naturel de l'homme qui est le sens religieux.

Tout à vous en la Sainte Science.

ÉLIPHAS LÉVI.

Vous n'avez pas encore réagi à cet article.

Vous pouvez cliquer sur les icônes ci-dessous pour exprimer votre réaction.

J'adore
Ha ha
Wow
Triste
En colère
Partagez sur les réseaux sociaux :

Revue L’Initiation

Numéro spécial 2017

Introduction à Martines de Pasqually par Robert Amadou

L Initiation Traditionnelle 2017 NS

Téléchargez

Numéro spécial 2018

Louis-Claude de Saint-Martin, le théosophe méconnu par Robert Amadou

L Initiation Traditionnelle 2018 NS

Téléchargez

Le numéro 1 de 2019

Dernier numéro : 1 de 2019 - Cliquez sur l'image pour le téléchargerPantacle Martiniste

  • Éditorial, Joséphin Péladan, un auteur très largement sous estimé, par Bruno Le Chaux
  • La mission des Français, par Yves-Fred Boisset
  • L’Alchimie, par Annie Delcros
  • La personne humaine dans l’œuvre de Carl Gustave Jung, Tome 2, Âme et spiritualité, par Didier Lafargue
  • Discours sur l'Ésotérisme maçonnique, par Jean-Étienne Marconis de Nègre
  • Hommage à Joséphin Péladan, première partie :
    • 1 - Le Destin de Péladan, par Paul Courant
    • 2 - Méditation pour prêtres et séminaristes, par Joséphin Péladan
    • 3 - Minuit de Noël au pays de Tristan, par Joséphin Péladan
    • 4 - Une visite à la veuve du Maître (28 septembre 1924), par Marie-Thérèse Latzarus
    • 5 - Prédiction de l'abbé Lacuria, l'auteur des harmonies de l'être, par Joséphin Péladan
    • 6 - Conte de Pâques, par Joséphin Péladan
    • 7 - La poétique de Péladan, « la queste du Graal » et les écrivains symbolistes, par Alain Mercier
  • Les livres et les revues

Le numéro 2 de 2019

Dernier numéro : 2 de 2019 - Cliquez sur l'image pour le téléchargerPantacle Martiniste

  • Éditorial, Ésotérisme et Exotérisme, par Bruno Le Chaux
  • Le travail spirituel dans la voie bouddhique, par Christine Tournier
  • Alexandra David-Néel, de l’Inde au Tibet, de l’hindouhisme au bouddhisme, par Michèle Quatremare
  • Le dragon, ennemi intime, par André Pinto
  • Le Graal, par Jérôme Levasseu
  • Richard Wagner, par Annie Delcros
  • Hommage à Joséphin Péladan, deuxième partie :
    • 1 - Le souvenir de Péladan, par Camille Mauclair
    • 2 - Le chevalier Adrien Péladan (1815-1890), par Joanny Bricaud
    • 3 - La harpe de Cléden, par Joséphin Péladan
    • 4 - Joséphin Péladan, Auguste Strinberg et le Symbolisme de l’or, par Alain Mercier
    • 5 - La Pâque de Parsifal, légende de Pâques, par Joséphin Péladan
  • Les revues

Le numéro 3 de 2019

Dernier numéro : 3 de 2019 - Cliquez sur l'image pour le téléchargerPantacle Martiniste

  • Éditorial, par Yves-Fred Boisset
  • Une vision maçonnique de l’Orient éternel, par Brigitte Marquès
  • Notre pire ennemi : l’indifférence, par Christine Tournier
  • Les Esséniens, par Flavius Josèphe
  • Le Concile de Nicée, par Eugène Nus
  • La Gnose et L’Église Gnostique moderne, par Jean Bricaud
  • Jules Doinel et la renaissance de l’Église Gnostique - Première partie :
    • 1 - Nirvana (poésie)
    • 2 - Les Gnostiques d’Orléans (Le martyr Étienne)
    • 3 - La Gnose de Valentin
    • 4 - Première Homélie sur la Sainte Gnose (A l’Église du Paraclet)
    • 5 - Basilide
  • Hommage à Joséphin Péladan, troisième partie :
    • 1 - De l'insuffisance de la critique philosophique, par Paul Lacuria
    • 2 - L'esthétique Rose+Croix à Nancy-Artiste en 1886-1888, Joséphin Péladan, Stanislas de Guaita et F. Vurgey, par Alain Mercier
    • 3 - Joséphin Péladan et les symbolistes roumains, par Alain Mercier
    • 4 - Péladan, Verlaine et le mouvement esthétique hollandais, par Alain Mercier
    • 5 - Le retour de Samothrace par Joséphin Péladan
  • Poème de Anne Thiolat
  • Les livres

Dernier numéro

En 2013, la Revue L'Initiation, fondée en 1888 par Papus, devient une revue en ligne téléchargeable gratuitement sous forme de fichier pdf et prend le nom de revue L'Initiation Traditionnelle tout en conservant la même ligne éditoriale.

Numéro 2 de 2021

Téléchargez les 235 numéros de la nouvelle série

Téléchargez gratuitement l'intégralité des 235 anciens numéros de la nouvelle série de la Revue L'Initiation (de 1953 à 2012) disponibles au format pdf.

Téléchargez

Téléchargez 244 numéros de l'ancienne série

Téléchargez gratuitement 244 numéros de l'ancienne série de la Revue L'Initiation (de 1888 à 1912) disponibles au format pdf.

Téléchargez